Les agents municipaux de la ville de Paris seront désormais autorisés à amener leur animal de compagnie au travail.


Les agents municipaux de la ville de Paris seront désormais autorisés à amener leur animal de compagnie au travail. Cette nouvelle mesure, vise à favoriser le bien-être des employés de la mairie de Paris et à améliorer leur qualité de vie. Cette décision ravira les propriétaires d’animaux de compagnie employés par la mairie de Paris. Ils pourront bientôt les amener sur leur lieu de travail, à condition de ne pas faire partie du personnel en contact avec le public.

Des recherches ont montré que les animaux de compagnie peuvent aider à améliorer la productivité et la cohésion des équipes, tout en réduisant le stress au travail. De plus en plus d’entreprises offrent cette possibilité à leurs employés, car cela peut leur apporter de nombreux avantages. Aux États-Unis, cette habitude est déjà bien ancrée, puisqu’une entreprise sur cinq l’a intégrée. En France, des institutions publiques commencent également à suivre cette tendance, comme les mairies de Suresnes, de Grenoble, 3e ville la plus dog-friendly de France, ou encore Nice où l’initiative est soutenue par Henry-Jean Servat, adjoint délégué à la Protection animale.

Avec l’accord préalable du responsable et des collègues

Les agents municipaux de la Ville de Paris pourront désormais être accompagnés de leurs animaux au travail, a annoncé Le Bien Public mercredi 12 octobre. Cette proposition, soumise par Florence Berthout, maire du 5e arrondissement, a été approuvée par le conseil municipal.

Tous les agents de la Ville de Paris ne pourront pas bénéficier de cet aménagement ; seuls ceux qui ne sont pas en contact avec le public auront la possibilité d’en formuler la demande. Par ailleurs, la réponse à cette dernière sera tributaire de « l’accord du chef d’établissement et des autres agents composant [leur] collectif de travail », prévoit le texte en question. La Ville de Paris a indiqué qu’elle effectuerait les démarches nécessaires dans ce sens, notamment avec les organisations syndicales.