La santé de l’Akita Américain


L’Akita Américain est un chien assez robuste qui ne tombe généralement pas malade. Cependant, il est important de surveiller les principaux symptômes des deux pathologies génétiques qui peuvent toucher la race : le syndrome de Vogt-Koyanagi-Harada et l’adénite sébacée.

Espérance de vie de l’Akita américain

L’Akita américain est une grande race de chien qui peut vivre jusqu’à 10 ou 12 ans. Il est sujet à quelques problèmes de santé, tels que la dysplasie de la hanche, fréquente chez les grandes races, la torsion de l’estomac, des problèmes dermatologiques, mais surtout deux maladies génétiques, l’adénite sébacée et le syndrome uvéodermatologique. C’est un chien robuste, avec un double poil, ce qui lui confère une excellente protection contre le froid et l’humidité. Pour garder votre animal en bonne santé, il est préférable de lui donner une alimentation riche en protéines et pauvre en graisses, car l’Akita américain a tendance à l’embonpoint.

Les maladies génétiques de l’Akita américain


L’Akita américain peut être soumis à deux maladies génétiques particulières, dont le diagnostic ne peut être établi que par analyse ADN. Le syndrome de Vogt-Koyanagi-Harada, ou syndrome uvéodermatologique, se manifeste par des lésions oculaires et dermatologiques. Sans traitement pour bloquer le processus auto-immunitaire, il peut entraîner une dégénérescence de la rétine, voire une cécité définitive, ainsi que divers problèmes de peau comme la poliose, le vitiligo et la dermite ulcérative. L’adénite sébacée est une maladie auto-immune qui abîme et détruit les glandes qui sécrètent le sébum. La peau n’étant plus protégée, elle est irritée, les poils tombent et l’animal développe des dermites prurigineuses et malodorantes.

Les problèmes dermatologiques


L’Akita américain est susceptible de souffrir de problèmes de peau en raison de son double poil particulièrement étanche. Les plus courants sont le pemphigus et les pyodermites. Le pemphigus est une dermatose rare d’origine auto-immune, dont les premiers symptômes sont des lésions avec pustules, érosions et croûtes au niveau de la face, notamment sur la truffe, le contour des yeux, le chanfrein et les oreilles. La pyodermite, quant à elle, se caractérise par les mêmes symptômes que le pemphigus (apparition de croûtes, de boutons et de zones alopéciques rouges ou grises), mais se déclare en priorité au niveau du ventre. La pyodermite est une infection de la peau causée par les bactéries Staphylococcus pseudintermedius et Staphylococcus schleiferi.

La dysplasie de la hanche

La dysplasie est une affection articulaire courante chez les grands chiens. Elle se produit lorsque le ligament autour de l’articulation de la hanche est hyperlaxe et qu’il ne recouvre plus correctement la tête du fémur et la cavité glénoïde. La cavité de l’os du bassin se déforme alors progressivement, ce qui peut entraîner de l’arthrose et, à terme, un handicap complet empêchant le chien de se déplacer.La dysplasie de la hanche est héréditaire, mais des facteurs aggravants ont été mis en évidence, tels que trop d’exercice chez le jeune chiot, une alimentation pour chien qui ne respecte pas les besoins de l’animal ou des traumatismes provoqués par des chutes.Enfin, comme de nombreux grands chiens, l’Akita américain peut être concerné par le phénomène de torsion de l’estomac. Pour savoir comment l’éviter, consultez notre article à ce sujet. Même s’il n’est pas malade, des visites périodiques chez le vétérinaire sont capitales. Elles sont l’occasion de contrôler l’état de santé de l’Akita américain et de faire le point sur ses vaccins, mais aussi de recevoir des conseils personnalisés pour assurer son bien-être tout au long de sa vie. Pour couvrir les dépenses médicales, vous pouvez souscrire une assurance pour chiens.